Vous êtes ici >> Accueil/Les Brèves/Actualité/A la découverte des Hippocampes

A la découverte des Hippocampes

03/12/2007 - Lu 13169 fois

Le 2 décembre 2007, une réunion des sections régionales du KCF et de l'AFV était organisée chez Christine et Jérôme Détienne, dans le Calvados. Ces habitués accueillent souvent ce type de réunions à leur domicile.
Quatres membres du club, Nicolas, Vincent, Seb et Gabriel, ont fait le déplacement pour rencontrer d'autres passionnés et échanger sur le sujet et nottamment prendre les premiers contact avec le monde des killies. Ainsi une vingtaine de personnes se sont retrouvés pour une après midi enrichissante et conviviale.

A notre arrivée, nous avons commencé par faire connaissance de nos hôtes et découvert leurs installations. Nous avions à faire à des passionnés des killies, qui ont varié leur activité avec la maintenance et l'élevage d'Hippocampes.


La batterie de killies, dans la fishroom

Après un rapide tour d'horizon, nous nous  sommes intéressés à la conférence organisées pour cette réunion. Michel Tassigny, biologiste et auteurs de divers ouvrages aquariophiles, nous a présenté un petit tour d'horizon sur les amhibiens, leur élevage et leur alimentation en captivité. Si nous étions un peu hors sujet, le thème l n'en demeurait pas moins très intéressant, notamment en ce qui concernait l'aspect alimentation. Toute l'assistance s'est intéressé à ce sujet du domaine de la terrariophilie, activité cousine de l'aquariophilie. L'aspect élevage de nourriture pour les batraciens avait en outre l'avantage d'être transposable pour l'aquariophilie.

La réunion s'est poursuivie par un moment de convivialité durant lequel, chacun pouvait discuter autours de gâteaux et glaces accompagnées de boissons.

Nous avons ainsi pour poursuivre notre découverte des lieux et l'élevage des hyppocampes. Dans la fishroom, il y avait des hyppocampes dans de nombreux bacs, ainsi qu'une nursery, qui grouillait de jeunes, les plus jeunes étant du mois de novembre et mesurant au maximum 1cm. Les explications étaient très intéressantes. Mais élevés des hyppocampes n'est pas simple, car il faut au préalable élever leur nourriture, mais aussi cultiver celle de cette dernière.


Les bacs à Hippocampes

 
La nursery à hyppocampes.

En résumé, une rencontre avec de vrai passionnés et une sortie très enrichissante !

Nous sommes également revenus avec quelques espèces, dont des killies qui nous permettrons de diversifier encore nos activités : Aphyosemion volcanum, A. scheeli, A. australe, mais aussi des Skiffia bilineata pour renforcer le groupe déjà présent au club.

Plus d'info sur les hyppocampes et les installations de la famille Détienne :

Auteur : Gabriel infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur
Partager cette brève wikio : Partager cette brève | digg : Partager cette brève | del.icio.us : Partager cette brève | facebook : Partager cette brève | scoopeo : Partager cette brève | blogmarks : Partager cette brève | additious : Partager cette brève |
Partager les dernières brèves Netvibes : Partager les dernières brèves | iGoogle : Partager les dernières brèves | My Yahoo : Partager les dernières brèves | wikio : Partager les dernières brèves | RSS : Partager les dernières brèves |
Vous êtes ici : Accueil/Les Brèves/Actualité/A la découverte des Hippocampes