L’eau au démarrage d’un aquarium

Le cycle de l’azote

Au démarrage d’un aquarium, les déchets présents dans l’eau réagissent avec l’azote. Il faut attendre environ 4 à 5 semaines pour que le cycle de l’azote se fasse ensuite la population de bactéries prendra le relais.

Au démarrage de l’aquarium : L’ammoniaque et l’ammonium sont les premiers éléments produits par la transformation des composés azotés en présence des déchets. Extrêmement toxique pour les poissons

A partir de la deuxième ou troisième semaine l’ammoniaque et l’ammonium sont transformés en nitrites (NO2). Dès 0,5mg/litre les poissons sont en danger.

Vers la quatrième semaine ou la cinquième semaine (cela dépend de la cinétique) les nitrites deviennent des nitrates qui sont eux assimilables par les plantes et sont peu toxiques pour les poissons. Ne pas dépasser 50 mg/litre mais il faut rester dans la zone de 25 mg/l pour le bien être des poissons.

Après avoir respecté le délai de 5 semaines pour introduire les poissons, et afin de maintenir des teneurs faibles en NO3, NO2, mais aussi les phosphates (PO4) il faut faire des changements d’eau avec une fréquence régulière : Goutte à goutte, une fois/semaine, par mois … à vous de régler .

Dureté et pH

La dureté totale = TH en France et GH en Allemagne.

C’est l’addition de tous les minéraux présents dans l’eau (magnésium, sulfates, chlorure de calcium ainsi que la dureté carbonatée le KH ou TAC.

Le KH en degré Allemand ou le TAC le degré Français (titre alcalimétrique complet). Le KH ou TAC c’est l’addition des bicarbonates de calcium et de magnésium et les autres carbonates.

1°GH = 1.79°TH
1°KH = 1,79°TAC

  • GH est inférieur à 5 = eau douce ou très douce.
  • Entre 6 et 10 =  eau moyennement dure.
  • Au-delà de 10 = eau très dure, conseil : ne pas dépasser 15.

Pour baisser le GH il, faut introduire de l’eau osmosée ou eau de pluie.

Pour augmenter le GH il faut rajouter des minéraux, ajouter une pierre calcaire, des coquillages, par exemple.

Concernant le KH, si la valeur est basse ( inf à 5) cela rendra le pH instable et il pourra chuter. Plus le KH est élevé, plus le pH sera stable mais dans ce cas le pH sera très difficile à modifier. C’est le pouvoir tampon. L’idéal c’est de se trouver entre 3° et 8°KH soit entre 5,37° et 14,3°TAC.

Le pH

Le potentiel hydrogène de l’eau donne le degré d’acidité ou d’alcalinité de l’eau. Le pH se mesure sur une échelle de 0 à 14 ; 7 étant le point neutre. Au-dessus de 7 c’est une eau basique et une eau inférieure à 7 est acide. Le pH dépend de la dureté carbonatée de l’eau et du CO2 qui est dissout dans l’eau. Le pH est faible quand le KH est faible et qu’il y a une grande quantité de CO2 dissout dans l’eau. Pour faire chuter le pH il faut vérifier que le KH possède une valeur faible si c’est OK on peut rajouter de la tourbe, des feuilles de chêne, des fruits d’aulne . Pour monter un pH il faut augmenter la dureté. A noter que la tourbe ou les feuilles de chêne rendent l’eau brunâtre.

Baisser le GH

Il faut faire un mélange eau de robinet avec de l’eau de pluie ou osmosée, sachant que l’eau osmosée et l’eau de pluie sont proches de zéro en GH.

Commencez par mesurer la dureté totale de l’eau du robinet : son GH ensuite il suffit de faire une règle de 3 pour connaître la proportion d’eau osmosée à mélanger pour obtenir le GH souhaité.

EXEMPLE : vous souhaitez une eau avec un GH de 8, l’eau de robinet est mesurée à 15 de GH : calcul = (8*100) / 15 = 53,33 % Résultat = il faudra faire un mélange avec 53,33% de l’eau du robinet et de (100-53,33) soit 46.67 % d’eau osmosée.

ATTENTION : en modifiant le GH vous modifiez aussi la dureté carbonatée, le KH. Pour rappel un KH inférieur à 3 rendra le pH instable. Risque d’acidose. Nous pouvons calculer le KH théorique obtenu avec le mélange calculé ci-dessus. Il faut mesurer le KH de l’eau du robinet.

EXEMPLE :  vous avez trouvé un KH de 9 pour l’eau du robinet et vous avez fait le mélange 53,33% d’eau du robinet et 46,67% d’eau osmosée pour obtenir un GH de 8. Le calcul est le suivant : KH après le mélange est égale à ( 9*53,33) / 100 =  4,8. Attention la valeur est faible il y a des risques mais elle reste correcte.

Pour calculer le bon % d’eau du robinet à introduire pour obtenir le KH souhaité il faut faire le calcul suivant : (KH désiré * 100) / KH de l’eau du robinet.

EXEMPLE : nous voulions obtenir un KH de 5 qui est une valeur basse. CALCUL : % eau du robinet = (5*100) / 9 = 55,55 %; du coup le bon mélange est le suivant pour obtenir le KH de 5 : 55,55% arrondi à 55% d’eau du robinet et 45% d’eau osmosée. Ce qui donnera un GH de ((55/100) * 15 = 8,25.

Laisser un commentaire